Forum des écrivaines


Un petit groupe d'amies se retrouve autour d'un Forum pour discuter de leur passion : l'écriture.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 TEXTE 2 : Ode à Ren

Aller en bas 
AuteurMessage
AnotherDay
Admin
avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 02/08/2013
Age : 22
Localisation : MAD-NESS

MessageSujet: TEXTE 2 : Ode à Ren   Sam 03 Aoû 2013, 4:36 pm

Je crois que s'il n'y avait qu'un seul texte à lire écrit par ma petite main, ce serait celui-ci. C'est un concentré de tous les thèmes que j'aime aborder, de tout ce qui compte le plus pour moi. Ce texte-là est vraiment important à mes yeux. J'ai cru l'avoir perdu au milieu de tous les autres, et finalement il était là. Les parties entre crochets [...] sont des ajouts faits il y a quelques mois, mais bien après le premier jet. J'espère qu'il vous plaira !


Perdu entre chien et loup, son corps émacié tente de se frayer un chemin à travers les fourrés. Sa peau diaphane se pare de mille piqûres d’aiguilles, chacune d’elle laissant un rayon de lune pénétrer sa chair. Le rouge de son sang prend alors l’ascendant sur l’aspect livide de son épiderme ; il va bientôt mourir.
Ses cheveux, dont le noir profond semble tacher d’une ombre humide le ciel crépusculaire, s’accrochent aux doigts des arbres qui veulent le retenir.

Perdu entre chien et loup, Ren se sait mourant, et s’allonge alors sur la terre qui l’a vu naître pour ensuite fermer les yeux. Ses cils forment comme une petite plume brune devant ses iris qui ne tardent pas à s’éteindre sous le poids de ses paupières. Le reflet de la lune entre les frondaisons allume sa cécité de feux immortels. Il pense à eux, ses amis qui auront tout abandonné pour lui. Ses amis qu’il a lui-même abandonné, pour sa propre gloire, [et qui vivront désormais à travers lui, dans ses souvenirs.]

Perdu entre chien et loup, alors que les étoiles au-dessus de lui sont plus brillantes qu’il ne l’aura jamais été, Ren lentement s’éteint. Lentement prend conscience de la nuit qui s’installe en lui, alors même que ses yeux sont ouverts. [Impuissant, terrifié, il la regarde s’immiscer, grandir sous sa peau, comme une vieille amie qui voudrait prendre possession de son enveloppe charnelle. Une brume épaisse se forme alors devant ses paupières mi-closes.] Aveugle à la lumière, aveugle au mal qu’il a pu faire, Ren se met à pleurer. Ses yeux où plus rien ne brillera jamais semblent saigner. Son corps trop las se laisse aller à l’inquiétante quiétude de la mort, tandis que ses os frissonnent pour la dernière fois.

Et puisqu’il meurt malheureux, il ne regrette rien.

Je me souviens de lui, de ses yeux, de son visage, de sa bouche. J’y pense chaque fois que son entier souvenir m’est douloureux. Le voir par bribes me laisse moins amère. Morcelé, il est encore plus beau. Le puzzle de ma vie, de mon rêve brisé. Ren est beau, Ren est puissant, malgré le crépuscule qui tombe sur lui comme l’épée de Damoclès sur la tête du condamné. Il devait mourir, au fond, oui.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-ecrivaines.1fr1.net
Noémie
Admin
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 04/08/2013
Age : 20
Localisation : Upside down.

MessageSujet: Re: TEXTE 2 : Ode à Ren   Dim 04 Aoû 2013, 6:13 am

Tu sais combien j'aime ce texte...!!

C'est drôle parce que je trouve que les parties entre crochets [...] semblent venir d'un esprit plus "mature", et même si ce n'est qu'un an qui les sépare du reste... C'est presque si on voyait ton évolution "mentale" à travers quelques lignes, notamment les quatre dernières n_n. Enfin, je dis sûrement ça parce que je sais qu'elles ont été ajoutées après...

Ce texte est assez compliqué, on voit que tu cherches à décrire des choses qui ne sont pas si simples, et parfois cela reste un peu flou, mais ce n'est pas dérangeant. Ca participe à créer cette athmosphère de mort, de brume, liquide presque. Liquide, glacée, vaporeuse.

"Et puisqu’il meurt malheureux, il ne regrette rien."
Cette phrase est ma préférée de tout ton texte, je dois avouer qu'en le terminant, elle nous laissait sur une touche de perfection *-*
"Il devait mourir, au fond, oui.", c'est plus triste, c'est mélancolique. Les choses sont affreuses mais on se dit... qu'elles devaient bien arriver un jour. Comme diraient les Américains : deal with it. C'est... pathétique. Comme si l'auteur lui-même essayer de se persuader de la vérité de ce qu'il formule, parce que l'inverse serait insupportable.

Hm.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnotherDay
Admin
avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 02/08/2013
Age : 22
Localisation : MAD-NESS

MessageSujet: Re: TEXTE 2 : Ode à Ren   Dim 04 Aoû 2013, 8:24 am

Je suis folle de ce texte ! Quand je le relis, j'ai l'impression que ce n'est pas moi qui l'ai écrit, et de là vient que je trouve ta remarque sur les parties entre crochets vraiment intéressante. Je suis d'accord, oui. On dirait que ces phrases rajoutées proviennent d'une personne étrangère au récit, extérieure, plus mature, oui, et qui aurait eu un lien avec le personnage.
Peut-être oui, qu'elles témoignent d'une évolution mentale... Mais tu l'as remarqué, c'est déjà bien ewe. Non, je ne sais pas. Il y a quelque chose dans ces lignes... Ahhh.

Oui, j'aime bien essayer d'instaurer des "textures", un peu comme si j'essayais d'étoffer un rêve. Parce que tu sais, quand on rêve, on a simplement la sensation visuelle. Point de goût, de toucher, parfois l'ouïe et encore, c'est l'oreille interne, ce n'est pas "vraiment vrai". J'aime l'idée d'un rêve réel, et de Ren qui ne sait pas dans quel milieu il se trouve. Et c'est d'autant plus horrible qu'il sait qu'il va mourir.

Ah, la perfection... N'emploie pas ce mot, malheureuse x) !
En anglais, on utilise cette expression pour toute autre chose. On dit par exemple : This extract deals with something. Je ne sais pas si je comprends bien ce que tu veux dire ^^ ! Désoulée. Je suis lente le matin !
Oui. Ren est mort, il faut que je m'en persuade, ou plutôt qu'il n'a jamais existé, autrement, oui, ce serait insupportable, beaucoup trop dur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-ecrivaines.1fr1.net
Ussachi
Admin
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 02/08/2013
Age : 20
Localisation : Wonderland

MessageSujet: Re: TEXTE 2 : Ode à Ren   Lun 05 Aoû 2013, 8:22 pm

J'adore ce texte. 
Comme dit Noémie, on voit vraiment l'évolution entre le texte original, et les lignes en italique. Ça forme une sorte de fracture, on a un peu l'impression qu'il y a deux narrateurs différents.

"Ses cils forment comme une petite plume brune devant ses iris qui ne tardent pas à s’éteindre sous le poids de ses paupières." La comparaison avec la plume me fascine, je crois que c'est une de mes phrases préférées dans ton texte. Il y a quelque chose de délicat qui contraste totalement avec les paupières lourdes. Je ne sais pas comment te décrire ce que ça m'inspire. J'adore.

C'est vrai qu'un certain flou plane tout autour de ce texte. On voit Ren s'éteindre doucement, et on en vient à le regretter alors qu'on ne sait rien de ce personnage. Qui est-il ? D'où vient-il ? Pourquoi est-ce qu'il meurt ?
Ce n'est qu'une impression, mais la façon dont il est décrit me donne l'impression qu'il est adulé. Que tu es folle de lui. C'est beau. Douloureux.
Et j'aime énormément. 

Enfin, voilà. Je me sens trop sérieuse tout d'un coup alors j'arrête de parler. Ne cherchez pas le rapport, c'est juste que ça me stresse. n.n
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnotherDay
Admin
avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 02/08/2013
Age : 22
Localisation : MAD-NESS

MessageSujet: Re: TEXTE 2 : Ode à Ren   Mar 06 Aoû 2013, 8:21 am

Oh ! Je suis super contente de lire que tu aimes ce texte ^^

Une fracture ? J'adore cette idée. C'est vrai qu'il y a un certain contraste entre les deux "époques". Celle des premières lignes, et celle des lignes en italique.
Plus je relis cette phrase que tu as tant aimé, et plus je la trouve niaise et un peu cucul. Mais pour autant, je ne crois pas pouvoir me résoudre un jour à la changer. J'aime ce texte comme il est n__n ! Et je suis contente de lire que tu l'apprécies aussi !

Ce sont des questions toutes naturelles, et j'imagine que pour qui n'est pas moi, la lecture est encore plus floue. J'en suis désolée.
Oh oui, tu as parfaitement raison. Je suis folle de lui. n.n Bouh, faut que j'arrête d'écrire des trucs comme ça moi !

xD ! Tu me fais rire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-ecrivaines.1fr1.net
Noémie
Admin
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 04/08/2013
Age : 20
Localisation : Upside down.

MessageSujet: Re: TEXTE 2 : Ode à Ren   Mer 07 Aoû 2013, 5:06 am

AnotherDay a écrit:
Spoiler:
 

Oui, il y a quelque chose...! d'indéfinissiable.

En fait, ton texte est tellement "flottant", brumeux, qu'il pourrait s'agir d'un cauchemar. Et Ren va se réveiller. (C'est quoi cette manie que j'ai de ne pas accepter que les gens meurent ? Je sais pas si t'as déjà lu mon commentaire sur June&Jules, mais si c'est le cas, tu peux comprendre de quoi je parle n___n !)

PERFECTION. NIARK. [Ouh la provocatiooon.]
Si si je comprends. C'est bizarre. Je me demande ce qui m'a fait pensé que l'expression pouvait s'employer de cette manière. Sûrement un mauvais dialogue dans une mauvaise série Américaine.


C'est drôle, la phrase préféré d'Ussachi (Jade, non ?) est celle que j'aime le moins n_n' !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnotherDay
Admin
avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 02/08/2013
Age : 22
Localisation : MAD-NESS

MessageSujet: Re: TEXTE 2 : Ode à Ren   Mer 07 Aoû 2013, 11:00 am

Oh mon Dieu...!

Oui, tu as tout à fait raison, il pourrait s'agir d'un cauchemar. Et pas forcément le cauchemar de Ren, mais peut-être le mien. Et j'aurais tout imaginé, de sa mort à ses souvenirs. Et je me serais souvenue, alors, à quel point il était important pour moi.
A chaque fois que j'essaie de psychoter sur ce texte, j'ai envie de pleurer. Bouh. Et pleurer FORT en plus.

On ne pourrait pas t'en vouloir ! Honnêtement, je ne connais pas beaucoup de bonnes séries américaines ! A part Homeland et Desperate Housewives... Et Docteur H. à la rigueur.

n__n Il en faut bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-ecrivaines.1fr1.net
Noémie
Admin
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 04/08/2013
Age : 20
Localisation : Upside down.

MessageSujet: Re: TEXTE 2 : Ode à Ren   Ven 09 Aoû 2013, 3:41 am

OH BAH STOP LA PSYCHOTATION ALORS. 

J'ai un peu honte mais je me suis mise à Pretty Little Liars. J'avais lu tous les tomes qui ont donnés lieu à la série (des livres de Sara Sheppard/Shepperd, je sais plus). Et en fait la version filmée est hyper prenante, je suis accro moi. Faut dire que je deviens accro rapidement à ce genre de bêtises.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnotherDay
Admin
avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 02/08/2013
Age : 22
Localisation : MAD-NESS

MessageSujet: Re: TEXTE 2 : Ode à Ren   Ven 09 Aoû 2013, 7:31 am

C'est une belle connerie, cette série. Je fais beaucoup confiance à mes amies au sujet des séries et les avis sont "compliqué", "pas intéressant", "pas original". Alors j'ai lu la critique du programme TV, et ça a fini par me dissuader complètement de la regarder, cette série. Mais je comprends qu'on puisse devenir accro. C'est même le but, d'une série. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-ecrivaines.1fr1.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TEXTE 2 : Ode à Ren   

Revenir en haut Aller en bas
 
TEXTE 2 : Ode à Ren
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un texte admirable
» Texte qui parle d'un scandale autour du colloque de Montreal VRAI OU FAUX!!!
» Haiti-Séisme, un texte touchant et inspirant de Sasaye
» [Texte] La pluie
» Texte officiel des amendements de la constitution de 1987

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des écrivaines :: Les écrits de AnotherDay-
Sauter vers: